Des livres qui font voyager

Paysage

Si j’avais su qu’on pouvais aller aussi loin avec un livre, j’aurai beaucoup plus lu étant petit.

Guy Laramée fait ressortir dans sa série The Great Wall” projets un véritable onirisme. On se projète dans un rêve ou les métaphores sont matérialisée.

Il n’y a pas de meilleur moyen de “plonger” dans un livre que de contempler ses réalisations extrêmement fines sur un support extrêmement délicat. Il s’est lancé ce challenge de nous faire voir les livres, plutôt que de les lire. A l’heure de la 3D ne pourrait on pas voir là un moyen de réintéresser le peuple aux livres sans image, mais qui deviennent eux même image, en relief…

blog comments powered by Disqus
  1. nousom a publié ce billet